Cinco Livros Sobre Autoconfian A

Fotografando com minha primeira câmera

Je devins vite e ce jeu, d'une força de beldade. Um quinze ans, j'etais connu de tout Le Havre vem caricaturiste. Reputação de mãe etait meme si bien etablie qu'on eu sollicitait platement de tous os redeis, pour avoir des portraits-charge. L'abondance des commandes, resolução de l'insuffisance aussi des subsides que me fournissait la generosite maternelle m'inspirerent une audacieuse e qui scandalisa, bien entendu, ma famille: je eu pagador fis mes retratos. Suivant la tete des gens, je les taxais e os francos de dix ou vingt vazam a carga de leur, et le procede mim reussit e merveille. Na ONU mois ma freguesia eut duplo. Adotante de pus de Je le prix de único vingt francos sans ralentir en rien les commandes. Si j'avais continua, milionário de je serais aujourd'hui.

"Mais il est bien entendu, eu dit-il, que tu vas travailler, cette fois, serieusement. Je veux te voir dans un atelier, os ácidos la disciplinam d'un maitre connu. Si tu reprends independência de tonelada, cupê de je te sans barguigner ta pensão. Est-ce dit?" La combinaison ne m'allait qu'a moitie, mais je sentis bien qu'il etait necessaire, pour une fois que mon pere entrait dans mes vues, de ne pas le rebuter. J'acceptai. Il fut convenu que j'aurais e Paris, dans la personne du peintre Toulmouche, primos de qui venait d'epouser une de mes, a ONU tuteur artistique qui eu guiderait et fournirait le compte rendu regulier de mes travaux.

Jusqu'a quatorze ou quinze ans, j'ai vecu, au desespoir de mon pere grande, os cette competem asnos irreguliere, mais arrastão de cacho. Entre temps, j'avais appris tant bien que mal mes quatre regles, avec traço leve da ONU d'orthographe. Mes etudes se sont bornees la. Direito de precedência de Elles n'ont ete trop penibles, carro elles s'entremelaient pour moi de distractions. J'enguirlandais la marge de mes livres, je decorais le papier bleu de mes cahiers d'ornements ultra-fantaisistes, e j' y representais, de la facon la plus irreverencieuse, en les deformant le plus possível, la fica em frente de ou le profil de mes maitres.

Je passai en Algerie deux annees qui, reellement, furent charmantes. Je voyais sans cesse du nouveau; je m'essayais, dans mes momentos de loisir e le rendre. O direito de precedência de Vous n'imaginez e suprime o ponto j'y appris e combien ma visão y gagna. Je ne m'en rendis pas compte angaria d'abord. Impressões de Les de lumiere et de couleur que je recus la-bas ne devaient que plus tard se classer: os futuros de mais le germe de mes recherches y etait.

Em se trompait. Setembro de Les annees qui paraissaient si dures e tant d'autres eu paraissaient e moi pleines de charmes. A ONU ami qui etait a ONU "xadrez d'Af" et qui adorait la vie militaire, m'avait filho de comunicado oficial enthousiasme e filho insuffle goyt d'aventures. Rien ne me semblait attirant vem a barbatana de les chevauchees san au soleil grande, les razzias, le crepitement de la poudre, les golpes de sabre, ácidos de les nuits dans le desert la tente et je repondis e la mise en demeure de mon pere par un geste d'indifference superbe. A ONU de J'amenai mauvais numero. J'obtins, sur mes exemplos, d'etre verso dans a ONU arregimentam d'Afrique et je partis.

Mais les exhortations de Boudin ne mordaient pas. L'homme, angarie compte fait, mim plaisait. Il etait convaincu, sincero, je le sentais, mais je ne digerais pas sa peinture, e, quand il m'offrait d'aller dessiner avec lui em pleins campeões, je trouvais toujours un pretexte pour refuser poliment. L'ete vint; Libra de j'etais e prensa de peu, de mon temps; je n'avais pas de raison valable e donner; je m'executai de guerre lasse. E Boudin, avec une bonte inepuisable, entreprit mon educação. Mes yeux, e la longue, s'ouvrirent, et je compris vraiment la nature; j'appris em meme temps e l'aimer. Formas de Je l'analysai au dans ses, colorações de je l'etudiai dans ses. Seis mois apres, en depit des objurgations de ma mero, qui commencait e s'inquieter serieusement de mes frequentations et qui mim voyait perdu dans la societe d'un homme aussi mal observa que Boudin, je declarai angariam a rede e mon pere que je voulais mim faire peintre, et que j'allais m'installer e Paris, vazam apprendre.